Azur Wings

Azur Wings

Terrier tibetain

COMMENT BIEN CHOISIR SON CHIOT

COMMENT BIEN CHOISIR SON CHIOT

COMMENT CHOISIR VOTRE FUTUR CHIOT « TERRIER DU TIBET »



Vous êtes enfin prêts à faire l’acquisition de votre futur chiot et vous avez enfin trouvé la race qui conviendra le mieux à votre mode de vie.

Votre choix vient de se porter sur le TERRIER du TIBET puisque vous êtes en train de lire cet article et c’est un excellent choix car cette race présente de nombreuses qualités parmi lesquelles une grande faculté d’adaptation à sa vie future avec ses maîtres.

Par conséquent, vient le choix de l’élevage où vous pourrez trouver votre future merveille.

Nombre d’éleveurs mettront en avant l’argumentation des tests médicaux comme argumentation d’intention et c’est en effet un point important à vérifier. Il faut savoir qu’aujourd’hui, la Science Médicale ayant fait des progrès énormes en la matière, les éleveurs disposent désormais de tests ADN infaillibles leur permettant de sélectionner les sujets reproducteurs, en évitant les maladies génétiques propres à la race.

Il suffit de quelques bâtonnets de prélèvements de salive sur le chien à envoyer au laboratoire et pour un coût relativement modique, l’éleveur a la certitude que son reproducteur est dans l’un des 3 cas de figure suivants : atteint – porteur sain - ou indemne. Tous les chiens atteints de la maladie seront écartés de la reproduction et les porteurs sains devront être accouplés avec des sujets indemnes impérativement.

Au bout de quelques générations et de reproduction, les éleveurs pourront venir à bout de la maladie génétique propre à la race.

Cette avancée technologique et récente a révolutionné le monde de l’élevage garantissant désormais des chiots en bonne santé pour leur vie future.

Tous les éleveurs, AZUR WINGS y compris, ont désormais recours aux tests génétiques pour le plus grand bien de nos chiens et profitent de ces techniques scientifiques et efficaces à 100 %.

Cependant, le choix de l’éleveur doit être fait également en fonction d’autres critères tout aussi importants que les prélèvements ADN.

Il existe deux sortes d’élevage :


  • Les élevages familiaux détenus le plus souvent par des passionnés de la race.

  • Les élevages plus importants offrant une production plus constante mais où les sujets doivent être placés en extérieur dans des installations appropriées.


Faites une visite chez l’éleveur si c’est possible pour bien vérifier les conditions d’élevage et notamment en matière d’hygiène, afin d’éviter toute mauvaise surprise a posteriori.

Si cela n’est pas possible, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de personnes ayant déjà fait l’acquisition de chiots dans cet élevage pour connaître leur expérience.

 

Mais vous n’en avez pas encore fini dans votre sélection. Il vous faut aussi choisir les futurs PARENTS de votre futur bébé. Et c’est un élément à ne pas prendre à la légère.

Si les parents sont de beaux sujets, parfois primés, vous augmentez vos chances d’avoir un joli chiot mais mieux encore, si toute la généalogie du futur chiot est composée de grands parents et d’arrière grands parents champions, vous multipliez vos chances d’avoir un beau chiot car bien souvent, on retrouve des similitudes avec la 3ème ou 4ème génération.

TRES IMPORTANT aussi : la CONSANGUITE dans les pédigrées des sujets qui vont être mariés. Il est prouvé que la consanguinité entre les sujets ou les ascendants peuvent être à l’origine de tares physiques ou comportementales.

Il faut aussi savoir que lorsque la chienne a été saillie par plusieurs mâles au cours de ses chaleurs, lors d’un accident de saillie, il arrive parfois que dans la portée naissent des chiots de pères différents.

C’est la raison pour laquelle il existe désormais une banque d’identification ADN canine qui permet de demander à tout moment au propriétaire d’un chiot ou d’un chien, un test de COMPATIBILITE avec les parents supposés. La Société Centrale Canine a mis en place un service très efficace en matière de gestion d’identification et de tests ADN.

Cela peut se révéler un élément indispensable en cas de future reproduction avec le chiot.

Puis vient encore un autre choix à faire, et non des moindres : MALE ou FEMELLE ?

En tout premier lieu, il ne faut pas oublier que les femelles vont avoir des chaleurs tous les 9 à 15 mois pour les Terriers du Tibet. Il faudra donc songer si vous ne souhaitez pas vous lancer dans la reproduction, de la faire éventuellement stériliser et cette décision aura une incidence financière à budgéter.

Une fausse idée circule sur le fait que les femelles sont plus câlines que les mâles. Concernant la race Terrier du Tibet, les mâles sont tout aussi affectueux que les femelles.

Si vous souhaitez vous lancer dans les expositions canines, le choix d’un mâle est souvent préférable.

Les mâles peuvent cependant être sensibles au moment des chaleurs des femelles.

Vous avez fait enfin tous vos choix, celui de l’élevage, des parents, du sexe ; il vous reste à choisir votre chiot, si celui-ci n’a pas été réservé avant la mise bas.

Il vaudra mieux éviter de choisir un chiot trop peureux ou prostré dans son coin.

Il vaudra mieux éviter de choisir un chiot trop dominant, à moins d’attendre de lui des prédispositions bien particulières. Un chiot dominant sera un bon chien de travail mais ne donnera pas toujours satisfaction en tant que chien de compagnie au sens où on l’entend généralement.

Gardez toujours à l’esprit que lorsque vous choisissez votre futur chiot, il est probable qu’il vivra à vos côtés entre 12 et 15 ans en moyenne, et parfois plus.

Pour le coup, le choix doit être tout sauf impulsif même si il est vrai que l’on a toujours un petit coup de cœur pour l’un ou pour l’autre et que cela reste du domaine de l’inexplicable.




Elisabeth COQUAN


 

COMMENT CHOISIR SON CHIOT

COMMENT CHOISIR SON CHIOT